26/03/2019 – Morningstar Awards 2019

Morningstar organise la 23ème cérémonie des Morningstar France Awards qui se tiendra le mardi 26 mars à 18h30 dans le Salon des Arcades de l’Hôtel de Ville de Paris. Les Morningstar Awards sont la cérémonie de référence de l’industrie de la gestion, dont l’objectif est de récompenser les 6 meilleurs fonds et 3 sociétés de gestion sur l’année écoulée et sur le long terme. Inscription via ce lien. Contact au 01 55 50 13 38 ou à...

28/03/2019 – La SFAF est partenaire de la matinale SFEV sur le thème «L’activisme actionnarial»

La SFAF est partenaire de la Matinale de la Société Française des Évaluateurs (SFEV) le jeudi 28 mars 2019 à 8h30 sur le thème « L’activisme actionnarial », avec l’intervention de Jean-Florent Rérolle, membre SFAF et Managing Director de Morrow Sodali. Toutes les entreprises cotées sont confrontées au risque de l’activisme actionnarial, quelles que soient leur taille, leur structure juridique, la nature de leur actionnariat ou leur secteur. Les angles d’attaque des fonds actifs sont multiples et les mauvaises performances boursières ne sont pas les seules raisons qui les poussent à s’intéresser à une entreprise cotée. Pour mieux comprendre les facteurs qui pourraient favoriser le développement de l’activisme en France, les atouts des fonds qui adoptent cette stratégie et la façon dont les entreprises peuvent se défendre, la Société Française des Évaluateurs (SFEV) organise une matinale le jeudi 28 mars 2019 à 8h30 à l’Hôtel Napoléon – Salon de l’Etoile – 40 avenue de Friedland – 75008 Paris. Les animateurs de cette matinale seront : – Véronique Bresson, head of corporate governance de CIAM, un fond activiste qui s’est fait remarquer sur plusieurs opérations emblématiques comme Eurodisney – Jean-Florent Rérolle, membre SFAF, Managing director de Morrow Sodali, conseil en engagement actionnarial, membre du conseil d’administration de la SFEV. Inscription gratuite par email pour les membres de la SFAF, dans la limite des places disponibles...

Lettre mensuelle du 15 mars 2019 – Notation extra-financière : pour un dialogue plus constructif entre émetteurs et agences

La Lettre de la SFAF vous donne rendez-vous sur le site analysefinanciere.org pour y retrouver l‘intégralité des articles disponible gratuitement. >> inscription gratuite par email Au sommaire de cette édition, à retrouver également en ligne : Notation extra-financière: pour un dialogue plus constructif entre émetteurs et agences – Dans un manifeste publié mi-février 2019, les organisations patronales, en partenariat avec le Cliff et le Collège des Directeurs du Développement Durable (C3D), invitent les agences de notation extra-financière à renforcer le dialogue avec les émetteurs avec plus de transparence sur leurs méthodologies. Explications de Corinne Baudoin, présidente de la commission Analyse extra-financière de la SFAF, et Fabienne Brilland, vice-présidente de la commission. Dette ou capitaux propres ? Les analystes répondent – Commentaire de la commission Comptabilité et Analyse Financière de la SFAF au Papier de Réflexion sur les instruments financiers ayant des caractéristiques de capitaux propres de l’IASB de juin 2018. Alumni SFAF « Perspectives et réalités des levées de fonds par ICO » – L’alumni du 20 février 2019 sur le thème « Perspectives et réalités des levées de fonds par ICO » a réuni près de 30 personnes dans les locaux de la SFAF pour écouter Frédéric Fontaine, avocat-associé gérant du cabinet Fontaine Avocats, et Denis Lafont-Trevisan, co-fondateur de Talao. Parution du 9e rapport sur l’application du code de gouvernance Middlenext – Dans le cadre de son Institut de recherche, Middlenext a confié à l’Institut Français de Gouvernement des Entreprises l’analyse des entreprises qui se sont référées à son code de gouvernance pour l’exercice 2017. Leur nombre, en augmentation régulière depuis la première publication du code en 2009 malgré la baisse du nombre de sociétés cotées sur un...

Dette ou capitaux propres ? Les analystes répondent.

L’IASB a publié en juin 2018 un Papier de Réflexion sur les instruments financiers ayant des caractéristiques de capitaux propres. Le principal problème qu’essaye de traiter ce document est la classification de certains instruments financiers en dette ou en capitaux propres. En pratique, une question centrale pour des investisseurs, qu’ils soient côté equity ou côté crédit. La commission Comptabilité et Analyse Financière, après plusieurs mois de débats, a envoyé ses commentaires à l’IASB. L’introduction de deux critères proposés par l’IASB (1/échéance avant liquidation ; 2/paiement indépendant de la performance ou du cours de Bourse), plutôt qu’une refonte totale des principes, semble un progrès pour mieux fixer certaines limites. Toutefois, il semble qu’une meilleure information sur les caractéristiques de certains instruments, permettra aussi, au final, aux analystes d’apprécier eux-mêmes, la nature réelle de ces instruments, au-delà même des classifications comptables. La lettre de la commission est disponible via ce lien. Ce débat technique avait déjà été abordé, avec un champ plus limité, lors de la conférence organisée le 10 octobre 2018 sur la dette hybride par la commission Crédit  de la...

L’analyse financière, information privilégiée ? Oui, si… selon le Conseil d’Etat

Le Conseil d’Etat vient de statuer sur la sanction d’un analyste financier. Le 29 mai 2017, la Commission des sanctions de l’AMF avait, dans ses attendus, été conduite à reconnaître que l’analyse financière ne rentrait pas dans le champ d’une information privilégiée. Le Conseil d’Etat, le 30 janvier 2019, a statué différemment. Le considérant 5 précise :  « La recherche en investissements ou analyse financière ne constitue pas, en principe, une  information privilégiée dès lors qu’elle est élaborée à partir de données publiques. […] L’utilisation de tels travaux ou estimations par une personne qui a connaissance du moment auquel leur publication va intervenir doit […] être regardée comme portant sur des informations privilégiées, au sens de ce même article. » La SFAF avait attiré l’attention de l’AMF sur la décision de la Commission des sanctions en juin 2017 et rappelé la prééminence du client, le rôle des analystes financiers dans la formation de recommandations et dans leur publication. Cette décision du Conseil d’Etat reconnait dans une certaine mesure que l’analyse financière peut être une information privilégiée. Voir le Conseil d’État, 6ème et 5ème chambres réunies, 30 janvier 2019, n° 412789 Lire l’article « Le gendarme boursier gagne une bataille face à un analyste financier » de Laurence Boisseau paru dans Les Echos le 3 février 2019 Lire l’article « Le Conseil d’Etat fixe une jurisprudence sur l’analyse financière » de Bruno de Roulhac paru dans L’Agefi le 7 février...

Le nouvel agenda Fidal/SFAF 2019 des obligations de communication financière des sociétés cotées vient d’être publié !

Le nouvel agenda Fidal/SFAF 2019 des obligations de communication financière des sociétés cotées vient d’être publié ! Il est disponible et téléchargeable : – Agenda Fidal/SFAF 2019 des sociétés cotées sur Euronext – Agenda Fidal/SFAF 2019 des sociétés cotées sur Euronext Growth Depuis cinq ans, la SFAF est associée à Fidal dans le cadre d’un partenariat pour l’édition de deux agendas de communication financière, l’un pour les sociétés cotées sur Euronext et l’autre pour les émetteurs listés sur Euronext Growth. L’objectif premier de cet agenda est de transmettre aux sociétés cotées les principales dates et obligations qui jalonneront leur vie sociale et boursière tout au long de l’année 2019. Elles peuvent ainsi mieux appréhender et planifier leurs rendez-vous de communication financière. C’est également l’occasion de rappeler les principales dispositions et règles qui s’appliquent aux dirigeants (CEO, CFO, IRO…) dans leur processus de communication obligatoire vis-à-vis du marché (document de référence, franchissements de seuil, résultats financiers, opérations financières…). Cette collaboration Fidal/SFAF est nourrie de plusieurs travaux et commissions au sein de la SFAF qui élargissent le partage de connaissances et d’expériences auprès des émetteurs et de l’écosystème...

26/03/2019 – La SFAF est partenaire de la 6ème édition des Rencontres du financement de l’économie d’Option Finance

La SFAF est partenaire de la 6ème édition des Rencontres du financement de l’économie d’Option Finance le 26 mars prochain à la Maison des Arts & Métiers – 9 bis avenue d’Iéna, 75116 Paris. Inscription gratuite pour les membres SFAF via ce lien. Page de l’événement sur le site d’Option Finance. Programme : 8h20-8h30 : Accueil Jean-Guillaume d’Ornano, Président-directeur général, GROUPE OPTION FINANCE 8h30-8h45 : Ouverture 8h45-9h00 : Introduction : A l’aube d’une remontée des taux, doit-on craindre la baisse des liquidités en Europe ? 9h00-10h00 : Politique monétaire et financement de marché à l’horizon 2020 : quelles conséquences de l’arrêt des QE et du Brexit ? Comment les entreprises s’adaptent à la normalisation de la politique monétaire ? Quel est l’impact de l’arrêt des QE sur les coûts de financement des entreprises dans la zone euro ? Deal or no Deal : quelles seront les implications du Brexit sur les services financiers ? Comment s’y préparer ? Quelles nouvelles stratégies adopter pour ses opérations de financement ? 10h00-11h00 : Nouvelle vague réglementaire pour l’industrie financière : quel impact sur les entreprises? Remplacement des taux de référence, Euribor et Libor : le point sur la mise en œuvre du futur taux de la BCE. Doit-on s’attendre à une modification des conditions de crédit aux entreprises ? Comment s’y préparer ? Comment les banques répercuteront ce changement sur leurs relations commerciales ? Quels sont les acteurs les plus concernés ? Entrée en vigueur de Bale IV : quelles incidences sur le niveau de fonds propres à mobiliser pour les entreprises ? Quelles sont les entreprises les plus concernées ? 11h00-11h30 : Pause / networking 11h30-13h00 : Ateliers / commissions en parallèle 11h30-12h15 :  1 A...

12/02/2019 – Journées Valeurs Moyennes « Bonne santé ! »

Les analystes et gérants de la SFAF avaient rendez-vous ce mardi 12 février avec deux sociétés liées à la « bonne santé », cotées sur Euronext Growth. Philippe Allamel, directeur du département Emetteurs a accueilli les dirigeants de Poulaillon, Paul Poulaillon, président, Magali Poulaillon, directrice générale déléguée, et Thierry Mysliwiec, directeur financier, ainsi que ceux de Pharnext, Olivier Legrand, directeur financier, et Rodolphe Hajj, directeur de la pharmacologie. Poulaillon est un groupe familial de restauration rapide intégré et diversifié dans l’eau minérale, qui fabrique et distribue lui-même ses produits. Le groupe a construit sa réputation autour de son produit phare, la Moricette®, avec une pâte aux qualités organoleptiques, inventée en 1973 par son fondateur Paul Poulaillon. Véritable institution en Alsace, elle est vendue au grand public en GMS et au travers de 52 points de vente (boulangeries, ateliers de cuisson, kiosques) aussi bien en propre (46) qu’en franchise (6). Poulaillon commercialise également Velleminfroy depuis trois ans, une eau vertueuse, ultra pure, en GMS (France et export) et auprès de restaurants et établissements haut de gamme et étoilés, pour sa version Prestige. Pharnext est une société biopharmaceutique qui développe de nouvelles thérapies pour les maladies neurodégénératives orphelines et communes, actuellement sans solution thérapeutique satisfaisante. Pionnière d’un nouveau paradigme de découverte de médicaments, basé sur les Big data génomiques et l’intelligence artificielle, PLEOTHERAPY (TM), elle possède deux produits en développement clinique avancé : – PXT3003 (phase 3) dans la maladie de Charcot-Marie Tooth de type 1A ; – PXT864 qui a obtenu des résultats de phase 2 positifs, dans la maladie d’Alzheimer. La société bénéficie sur son premier produit du statut de médicament orphelin en Europe et aux Etats-Unis. Poulaillon...

05/02/2019 – Journée sectorielle « Biotech Day »

Les analystes et gérants de la SFAF avaient rendez-vous ce mardi 5 février avec « l’innovation santé », à l’occasion du premier « Biotech Day » de l’année 2019. Philippe Allamel, directeur du département Emetteurs, a présenté les dirigeants de trois sociétés innovantes du secteur : – Sébastien Peltier, CEO, et Jocelyn Pineau, CFO de la société Valbiotis – Valérie Danaguezian, directeur financier, et Savita Bernal, directeur Stratégie Marketing et Corporate Communication de la société Adocia – Elias Papatheodorou, CEO et Philippe Wiesel, Executive Vice President et Chief Medical Officer de la société Genkyotex Valbiotis est active sur la prévention des maladies métaboliques avec un pipeline de produits efficaces basés sur le végétal. La société cible notamment la phase de pré-diabète (type 2) avec son produit le plus avancé (Valedia), mais également la stéatose hépatique, le surpoids, l’obésité, la dyslipidémie et la NASH. Pour sa part, Adocia s’attaque aux patients déjà diagnostiqués diabète. Forte de son partenariat avec le géant japonais Tonghua Dongbao, elle envisage une croissance forte sur la Chine. Genkyotex se focalise sur une nouvelle classe de médicaments à fort potentiel thérapeutique sur de larges champs d’application telles la fibrose ou l’angiogenèse, grâce à son approche thérapeutique unique basée sur l’inhibition sélective des enzymes NOX. Au cours de ces échanges les analystes et gérants de la SFAF ont pu s’enquérir du potentiel clinique, thérapeutique et commercial des trois émetteurs. Valbiotis Adocia...

Retour sur la conférence de l’EIFR « La recherche après MIF2, les défis d’un nouveau modèle » du 1er février 2019

Le vendredi 1er février 2019, l’EIFR et Edouard-François de Lencquesaing, son président, ont organisé une conférence intitulée « La recherche après MIF2, les défis d’un nouveau modèle », afin d’évoquer avec le régulateur et les professionnels de la recherche et de l’industrie, un an après l’entrée en vigueur de la réglementation, l’adaptation des différents acteurs, les impacts sur l’analyse financière et la couverture des valeurs, la tarification de la recherche ou les prochains défis à venir. Anne Bellavoine, vice-présidente de la SFAF, a présenté la position de l’association, initiatrice de la plateforme MiFIDVision, au cours de sa présentation « Couverture, tarification : état des lieux ». Sont également intervenus lors de cette conférence : Eric Pinon, AFG ; Marianne Jarlaud et Victor Maurin, AMF ; Matthias Desmarais, Oddo BHF ; Eric Forest, Euronext ; Anne Gaignard, Research Pool. Un an après sa mise en application, MiFID 2 est toujours d’actualité et tous les acteurs sont en recherche d’un modèle de développement reconfiguré, voire nouveau. Les gagnants de ce jour seront-ils les gagnants de demain ? Anne Bellavoine, vice-président de la SFAF, est revenue sur les premiers constats mis en avant lors du colloque MiFIDVision du 28 novembre 2018 avaient montré : Des prix très bas ne reflétant pas les véritables allocations de ressources humaines d’un bureau de recherche, ni l’esprit des textes réglementaires ; Une baisse de la couverture des entreprises cotées, pour toutes les tailles de capitalisation ou de liquidité mais surtout pour les petites et moyennes valeurs ; Un accroissement indéniable de la recherche sponsorisée, pour laquelle se pose la la question de son indépendance ; Une lamination de la recherche indépendante considérée par les textes comme produite par un...

07/02/2019 – La SFAF participe à la conférence « La comptabilité au service de la transition environnementale et sociale »

Le jeudi 7 février 2019 à l’Assemblée nationale, Corinne Baudoin, administratrice de la SFAF et co-responsable de la commission Analyse extra-financière, participera à la table-ronde « Comptabilité environnementale et sociale : Etat des lieux et les besoins des entreprises », organisée par Compta Durable, cabinet indépendant inscrit à l’Ordre des Experts Comptables et à la Compagnie des Commissaires aux comptes, exclusivement dédié à la convergence entre expertise comptable, financière et développement durable, dans le cadre de la conférence « La comptabilité au service de la transition environnementale et sociale ». Programme complet et inscription via ce...

01/02/2019 – La SFAF participe à la conférence « La recherche après MIF2, les défis d’un nouveau modèle »

Après l’entrée en vigueur le 3 janvier 2018 de MIFID 2, qui a dissocié la facturation de la recherche de l’exécution des ordres des marchés actions et autres instruments financiers, les acteurs du buy side et du sell side, brokers, analystes, sociétés de gestion, ont dû gérer cette transition et adapter leur business model. La directive a imposé un paiement de la recherche en direct sur les fonds propres (P&L) ou bien à la charge du client via un compte de recherche séparée (RPA), selon des conditions bien définies, dans un but de transparence des marchés. Dans ce cadre, la budgétisation (ex ante) de la recherche, son coût et son accès constituent des enjeux significatifs. Pour y répondre, les expertises de la Place de Paris ont été mises en commun au sein de MIFIDVision – plateforme lancée à l’initiative de la SFAF -, qui proposera des solutions adaptées. Cette séparation entre financement de la recherche et financement de l’exécution devrait ouvrir la voie à de nouveaux modes de diffusion, via des plateformes de diffusion. Le régulateur et les acteurs de la recherche et de l’industrie évoqueront comment, un an après sa mise en place, les protagonistes se sont adaptés à ce nouvel environnement règlementaire, quels sont les impacts sur l’analyse financière et la couverture des valeurs, quel est le bon prix pour la recherche, et quels sont les défis à relever pour faciliter le développement des marchés de capitaux. Anne Bellavoine, vice-présidente de la SFAF, intervient à 9h10 sur le thème « Couverture, tarification : état des lieux ». Informations supplémentaires et inscription via ce...

25/01/2019 – « Initiatives Crédit de la SFAF » : retour sur la première présentation

La commission Crédit de la SFAF et le département émetteurs ont organisé ce vendredi 25 janvier pour la première fois une présentation Crédit avec la société Wendel. En présence de son directeur financier, Jérôme Michiels, et de son directeur des Relations Investisseurs, Olivier Allot, la société Wendel a présenté à la SFAF un « update Crédit » sous la forme d’une présentation de résultats. Plus de 24 gérants Crédits étaient...

17/01/2019 – Journées Valeurs Moyennes – Des émetteurs de la «smart economy» !

Jeudi 17 janvier 2019, lors de la première Journée Valeurs Moyennes (JVM) de l’année, les analystes et gérants de la SFAF avaient rendez-vous avec l’économie circulaire et la « smart economy ». Philippe Allamel, directeur du département des Émetteurs, a accueilli Vincent Favier, PDG d’Ecoslops, Vincent et Nicolas Bedouin, respectivement PDG et directeur général délégué de Lacroix. Ecoslops est une cleantech unique en son genre car elle permet au pétrole d’entrer dans l’économie circulaire. Grâce à sa technologie de micro-raffinage, Ecoslops (plus de 7 m € de CA en 2018) transforme, après collecte et régénération, un résidu pétrolier (slop) en un produit commercial standard, lequel peut être réinjecté ensuite dans l’économie. Son procédé original supprime l’étape de l’incinération des déchets. Seul acteur du secteur à proposer simultanément la collecte et la valorisation des déchets pétroliers, la société envisage désormais de lancer des unités « mini P2R » pour répondre aux exigences et contraintes des ports de taille moyenne. Vincent Favier, PDG d’Ecoslops, s’est exprimé dans le dossier « A la poursuite de l’or bleu ! » de l’édition 70 de la revue Analyse financière (janvier-mars 2019). Lacroix, leader des équipements connectés professionnels, est un acteur majeur de la « smart economy ». La société répond à la profusion des besoins et usages en B2B (infrastructures et réseaux). Forte de 4 000 personnes, de 464 m € de CA, l’ETI familiale couvre la France et l’international dans la gestion d’infrastructures pour l’éclairage public, l’eau potable, l’assainissement, l’énergie et la mobilité des véhicules autonomes. Au travers de ses trois business units, elle offre des services de « smart mobility » (Lacroix City), de « smart environnement » (Lacroix environnement) et de « smart industrie » (Lacroix Electronics) aux collectivités, entreprises privées et à l’industrie électronique avec des...

Lettre mensuelle du 25 janvier 2019 – La Déclaration de performance extra-financière, c’est maintenant !

La Lettre de la SFAF vous donne rendez-vous sur le site analysefinanciere.org pour y retrouver l‘intégralité des articles disponible gratuitement. >> inscription gratuite par email Au sommaire de cette édition, à retrouver également en ligne : Le catalogue des formations 2019 est publié – Le Centre de formation de la SFAF, acteur historique pour les professionnels des marchés financiers depuis plus de 50 ans, vient de publier son catalogue 2019. Disponible en ligne sur notre site et prochainement publié en version papier, il présente les journées de formation continue Inter-entreprises et sur-mesure (intra). La SFAF lance un sondage sur l’impact investing – Le dernier rapport publié par Eurosif en novembre 2018 confirme le succès de l’impact investing comme stratégie d’investissement. Pour mieux cerner le niveau de connaissance du sujet par les investisseurs et leurs besoins, le groupe de travail Impact investing de la commission Analyse extra-financière de la SFAF lance un sondage, présenté ici par Sandra Bernard, responsable du groupe de travail. La Déclaration de performance extra-financière, c’est maintenant ! – La quasi-totalité des émetteurs européens produiront, début 2019, un rapport RSE basé sur la pertinence : la Déclaration de performance extra-financière qui sera intégrée au document de référence. Une occasion de mettre le pied à l’étrier dans l’analyse extra-financière. Belle performance des IPO au niveau mondial en 2018, pause en Europe – Philippe Kubisa, responsable Capital Markets Leader chez PwC France, fait le point sur les introductions en bourse de 2018. Si les montants levés sont supérieurs à ceux des années précédentes au niveau mondial, les IPO européennes affichent une baisse en valeur et en volume. A Paris, le marché Euronext Growth a été particulièrement dynamique, contrairement au...

Le CIIA éligible au CPF pour tous ! Depuis le 1er janvier 2019, le CIIA est éligible au CPF* pour tous, quelle que soit votre branche d’activité. Vous pouvez mobiliser votre CPF (anciennement DIF) pour financer votre formation. Nous vous invitons à consulter le site officiel du CPF pour initier votre dossier de financement. Pour accéder directement, cliquez ici puis tapez CIIA et Paris dans le moteur de recherche. La loi Avenir Professionnel du 5 septembre 2018, qui entre en vigueur depuis le 1er janvier 2019, a modifié les règles du CPF. Les listes de formations éligibles en fonction  des branches professionnelles ont été fusionnées en une liste unique pour tous. Le CPF est désormais monétisé : il ne donne plus droit à un crédit d’heures, mais à une somme en Euros. Le montant disponible du CPF est plafonné, mais des possibilités d’abondement complémentaire existent (par votre employeur, les OPCO ou Pôle Emploi…) Le CIIA (Certified International Investment Analyst), diplôme international de haut niveau, permet de maîtriser les techniques les plus récentes en analyse financière et en gestion d’actifs, de renforcer et actualiser ses connaissances en matière de réglementation nationale et internationale, et d’acquérir une vision globale et transversale afin de mieux contrôler et gérer le risque. Préparation CIIA en formation à distance : entrée permanente, ou en présentiel : prochaine rentrée  le 5 avril 2019 * CPF : Compte Personnel de Formation – Code unique CPF 235551 Pour plus d’informations, contactez-nous 01 56 43 43 29 ou...

15/01/2019 – La SFAF est partenaire de la 8ème Euronext Annual Conference – « Europe: Open for business »

La SFAF, partenaire des 8èmes journées annuelles d’Euronext qui s’ouvriront le 15 janvier 2019, participera à l’atelier « Impacts de MiFID sur la recherche equity ». Thierry Giami, président de la SFAF, fort de son expertise liée à son initiative lors de la création de MiFIDVision, participera à cet atelier (14h30) aux côtés d’Antoine Valdes, co-fondateur et associé d’Alto Invest, de Luis Vaz Pinto, Deputy Global Head of Corporate Finance and Global Head of Equity à la Société Générale, et d’Olivier Psaume, directeur des relations investisseurs de Sopra Steria et président du Cliff. Cette table ronde sera animée par Eric Forest, Head of Listing France d’Euronext et CEO d’EnterNext. Y sera rappelée la mission de MiFIDVision, observatoire de mesure des évolutions des métiers de la finance de marché suite à l’entrée en vigueur de la réglementation européenne MIF 2. Début 2019, quelques semaines avant que le Royaume-Uni quitte l’Union européenne et que les peuples des 27 Etats membres de l’Union européenne élisent leurs représentants au Parlement européen, cette conférence réunira près d’un millier de dirigeants de sociétés, conseils, fonds d’investissement et investisseurs institutionnels, français et internationaux, pour débattre des transformations des marchés de capitaux et, surtout, des conditions de leur contribution au financement de l’économie réelle. Elle intervient aussi dans un contexte de remontée des taux d’intérêt où les marchés des capitaux sont, plus que jamais, un vecteur essentiel à la croissance en Europe car ils permettent de lever les fonds propres nécessaires pour financer le risque et le long...

10/01/2019 – La SFAF est partenaire de l’Audit Committee Institute – Communication financière & extra-financière : interactions, nouveautés et enjeux

Dans le cadre du partenariat de la SFAF avec KPMG, Thierry GIAMI, Président de la SFAF interviendra au cours de l’Audit Committee Institute, qui organise sa prochaine conférence-débat le jeudi 10 janvier 2019 à 17h30 sur le thème : Communication financière & extra-financière : interactions, nouveautés et enjeux. Cette conférence-débat débutera par une allocution de Monsieur Thierry Giami, Président de la SFAF (la Société Française des Analystes Financiers) et par des présentations de professionnels de KPMG sur les résultats de la dernière enquête internationale de l’Audit Committee Institute sur les enjeux environnementaux, sociétaux et de gouvernance. Plus largement, ce sera l’occasion d’aborder la thématique des challenges de la communication financière et extra-financière pour la Gouvernance. Elle se poursuivra par une table ronde qui sera l’occasion d’échanger avec les invités d’honneur qui partageront leurs points de vue et retours d’expérience. La table ronde accueillera notamment : Thierry Giami, Président de la SFAF Eliane Rouyer-Chevalier, Présidente du comité d’audit de Legrand Laurence Vandaele, Directrice RSE du Groupe Nexans, Secrétaire Générale de la Fondation Nexans et Vice-Présidente du C3D (Collège des Directeurs de Développement Durable) La conférence-débat sera animée par : Anne Garans, Associée, Département Développement Durable Patrick-Hubert Petit, Associé, Président de l’ACI France Stella Vitchenian, Associée Un cocktail clôturera la conférence. Inscriptions via ce...

11/12/2018 – Journée Valeurs Moyennes – « Euronext Growth Day »

Le 11 décembre dernier, la SFAF a organisé une réunion spéciale sociétés cotées sur Euronext Growth. Jean-Marie SANTANDER, pdg de GLOBAL ECOPOWER, Arthur CARLI, directeur des Relations Investisseurs d’AXWAY et Alexandre FRAICHARD, directeur général de GENOWAY sont intervenus pour présenter aux analystes et aux gérants de la SFAF leurs projets de croissance respectifs en matière d’énergies renouvelables, de solutions d’infrastructure numériques ou de recherche cellulaire sur les animaux.   Journée Valeurs Moyennes 11/12 Journée Valeurs Moyennes...

28/11/2018 – Journée sectorielle « sociétés d’investissement cotées »

Le 28 novembre dernier, le département Émetteurs SFAF a consacré une journée aux sociétés d’investissement cotées, autour de la thématique « stratégies d’investissement et de désinvestissement en coté et non coté ». Cette journée sectorielle animée par Philippe Allamel a donné l’opportunité aux membres SFAF (gérants de fonds, analystes) d’échanger en profondeur avec les dirigeants de 4 sociétés cotées : Eric Sabia, directeur Financier d’Altamir, Jean-David Haas, directeur général de Nextstage AM, François Lombard, gérant de Altur Investissement ainsi que Bertrand Finet, directeur Général Délégué de FFP. La problématique de décote par rapport à l’ANR reste un sujet majeur, accentué par un contexte de marché particulier sur le segment des small and midcaps. Cette journée a également permis d’aborder d’autres thèmes très actuels: les leviers de croissance liés à l’investissement dans des PME et ETI cotées et non cotées, la création de valeur à travers l’excellence opérationnelle et l’accompagnement des équipes dirigeantes, les conditions de réussite pour l’investissement en direct et en indirect (via des fonds), la prise en compte systématique des critères ESG dans le choix des participations ainsi que la politique active de retour à l’actionnaire . Un beau succès pour les émetteurs présents ainsi que pour la SFAF !...
La SFAF est à l’initiative de MiFIDVision + d'infos
Nous suivre : Twitter Linkedin